Historique

  Le 8 décembre 2006, la Province Ecclésiastique de Bertoua estima, avec S.E. Mgr Roger PIRENNE, Archevêque Métropolitain de Bertoua, S.E. Mgr Samuel KLEDA, Président de la Conférence Episcopale Provinciale de Bertoua et Evêque de Batouri, S.E. Mgr Eugeniusz JURETZKO, Evêque de Yokadouma et S.E. Mgr Jan OZGA, Evêque de Doumé-Abong-Mbang, que le moment était venu de se pencher sur la promotion de l'enseignement supérieur dans l'Est du Cameroun.

C'est ainsi que les Evêques créent l'Université Internationale de Bertoua (en abrégé IUB), conformément au Canon 807 du Code du Droit Canonique de l'Eglise Catholique.

Cet important projet a été facilité par la Constitution apostolique, Ex Corde Ecclésia, relative aux Universités Catholiques dont la finalité est l'enseignement, la recherche et la formation dans les sciences profanes et dans le respect de la doctrine de l'Eglise, la mission des Universités Catholiques étant « l'ardente recherche de la Vérité et sa transmission désintéressée aux jeunes et à tous ceux qui apprennent à raisonner avec rigueur, pour agir avec rectitude et mieux servir la société humaine (ECE 2)».

 

L'Université Internationale de Bertoua avait pour ambition d'ouvrir progressivement les facultés des Sciences Religieuses, Sciences Sociales, Communications Sociales, Sciences Economiques, Sciences Juridiques et Politiques, Sciences Agronomiques, Sciences Technologiques, Sciences Médicinales, etc.

Comme première équipe dirigeante de l'IUB, les Evêques Fondateurs ont nommé au poste de Recteur Mgr Pr Dr André KRYNSKI, Vicaire Episcopal de l'Archidiocèse de Bertoua, comme Vice-recteur chargé des affaires académiques et financières l'Abbé Daniel WOUNG DOB et comme Grand Chancelier S.E. Mgr Roger Pirenne, Archevêque Métropolitain de Bertoua. Le poste de Secrétaire Général sera confié plus tard à Pascal BEKOLO BEKOLO.

Le 21 septembre 2007, le Ministre de l'Enseignement supérieur signe l'Arrêté n°07/0140/MINESUP portant création de l'Institut universitaire de Bertoua suivi de la signature, le 5 mai 2008, de l'Arrêté n° 08/0117/MINESUP portant ouverture d'une institution d'enseignement supérieur.

Nommé Archevêque Métropolitain de Bertoua le 3 décembre 2009, Mgr Joseph ATANGA a été installé le 30 janvier 2010, succédant ainsi à Mgr Roger PIRENNE. Il devient le deuxième Grand Chancelier de l'IUB.

Le 14 mai 2010, le Conseil d'Administration décide de changer le nom de l'Université Internationale de Bertoua (IUB) en Institut Universitaire Catholique de Bertoua dont la mission, « par le biais de l'enseignement et de la recherche, offre une indispensable contribution à l'Eglise. En effet, elle prépare des hommes et des femmes qui, inspirés par les principes chrétiens et préparés à vivre leur vocation chrétienne d'une manière mère et responsable, seront capables d'occuper des postes de responsabilité dans l'Eglise. De plus, les résultats des recherches scientifiques mis à la disposition de l'Institut pourront aider l'Eglise à répondre aux problèmes et aux exigences du temps» (ECE '31).

Depuis le 31 janvier 2011, date de la démission de Mgr Pr Dr KRYNSKI, l'IUB a fonctionné sans recteur, jusqu'à la désignation, en septembre 2012, de Mgr Joseph ATANGA, statutairement Grand Chancelier, comme Recteur de l'Institution. L'Abbé Daniel WOUNG DOB, reconduit au poste de Vice-recteur, ne sera désormais chargé que des affaires académiques. Le poste de Secrétaire général, occupé par Pascal BEKOLO BEKOLO, reste vacant depuis cette date.

Le 6 avril 2015, l'Abbé Alexandre AOUDI GOLIKE, Chancelier de l'Archidiocèse de Bertoua, est nommé Vice-recteur chargé des affaires académiques en remplacement de l'Abbé Daniel WOUNG DOB, remis à la disposition de son Diocèse, à savoir Doumé-Abong-Mbang.

Comme toutes les régions du Cameroun, l'Est a besoin d'une élite intellectuelle avisée en vue de promouvoir son développement. C'est pourquoi la création d'une institution universitaire s'impose pour répondre aux aspirations des populations.

La Région de l'Est, qui partage ses frontières avec la République Centrafricaine et la République Populaire du Congo, bénéficie de cet avantage de proximité puisque les jeunes de ces pays voisins pourront y suivre les formations dispensées.

Notre Institution universitaire a signé des Accords-Cadres de Partenariat avec l'Université de Yaoundé II-Soa, et des Conventions Spécifiques liant respectivement la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion à la Faculté d'Economie et de Management, pour les formations préparant aux diplômes de Licence, Master et Doctorat, en Sciences Economiques et de Gestion, d'une part, et la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de Yaoundé II à celle de l'Institut Universitaire Catholique de Bertoua, pour les formations préparant aux diplômes de Capacité en Droit, Licence, Master et Doctorat en Sciences Juridiques et Politiques, d'autre part.

Enfin, l'Ecole Supérieure de Gestion de Bertoua vient de signer une Convention de Collaboration « Articulation» avec le Groupe Sup de Co La Rochelle « concernant l'intégration de nos étudiants au Groupe suscité. En clair, les étudiants de l'Ecole Supérieure de Gestion de Bertoua, titulaires d'une Licence, pourront être admis après avoir satisfait aux épreuves internationales, en MBA Spécialisés. Au terme de la validation du programme par eux, ils obtiendront le MBA Spécialisé du Groupe Sup de Co La Rochelle (cf. Modèle C). Quant au Modèle D, à savoir le Programme ESC Grande Ecole, les étudiants de l'Ecole Supérieure de Gestion de l'Institut Universitaire Catholique de Bertoua, titulaires d'une Licence, pourront être admis, après avoir réussi les épreuves internationales d'admission, en deuxième année du Programme ESC Grande Ecole. Ainsi, au terme de deux années d'études validées, ils obtiendront le diplôme ayant grade de Master du Groupe Sup de Co la Rochelle».

En un mot, l'Institut Universitaire Catholique de Bertoua, placée sous la protection de la Sainte Vierge Marie, et dont la devise est « Sapientia aedificavit sibi domum » (La sagesse a bˆti sa maison), pourra répondre, à travers ses différents établissements fonctionnels que sont l'Ecole Supérieure de Gestion de Bertoua (ESGB), la Faculté d'Economie et de Management (FEM), la Faculté des Sciences de l'Education (FSE), la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques (FSJP) et la Faculté des Sciences Religieuses (FSR), aux besoins de formation de la jeunesse, dans le respect des lois du Cameroun, et s'affirmer en tant qu'Université Confessionnelle Catholique.

Le Recteur
S.E.Mgr Joseph ATANGA
Archevèque Métropolitain de Bertoua